Local view for "http://purl.org/linkedpolitics/eu/plenary/2007-05-09-Speech-3-146"

PredicateValue (sorted: none)
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@ro18
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@et5
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@sl20
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@mt15
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@cs1
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@sk19
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@lt14
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@pl16
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@hu11
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Hr. formand! Jeg vil også gerne takke Parlamentet for sit arbejde og også takke formandskabet for Rådet. Jeg tror, at vi er ved at nærme os en løsning, der kan give os klarere og mere afbalancerede regler for denne del af den offentlige transportsektor. Naturligvis er ethvert kompromis kun et enkelt skridt, men det er et vigtigt skridt, for så vidt som kompromiset muliggør en progressiv åbning af konkurrencen og samtidig giver bais for begrebet offentlig tjenesteydelse med det formål at rette op på en destruktiv retsusikkerhed. Endelig, som jeg understregede i begyndelsen, gør kompromiset det muligt at give de lokale myndigheder større handlerum, og dermed anerkendes subsidiaritetsbegrebet. Jeg vil gerne tilføje, at hvad angår subsidiaritet, følte Kommissionen ikke i sit oprindelige forslag, at det var nødvendigt at fastsætte kvalitetskriterier. Der er imidlertid intet til hinder for, at de koncessionsgivende myndigheder fastsætter kriterier, som interesserede transportoperatører skal opfylde. Jeg tror, at det er på tide, at vi udnytter denne politik for bytrafik til at sikre kvaliteten af transport i vores byer og byområder. Jeg håber derfor også, at vi står med en aftale i morgen, der gør os i stand til at gå videre til næste etape, og endnu en gang takker jeg hr. Meijer og skyggeordførerne hr. Piecyk og hr. Grosch."@da2
lpv:translated text
". Arvoisa puhemies, minäkin haluan kiittää parlamenttia sen tekemästä työstä. Haluan myös kiittää neuvoston puheenjohtajavaltiota. Olemme mielestäni lähestymässä ratkaisua, joka mahdollistaa aiempaa selkeämmät ja tasapuolisemmat säännöt julkisen liikenteen alalla. Mikä tahansa kompromissi on tietysti vain yksi askel, mutta nyt on kyseessä sikäli tärkeä askel, että se mahdollistaa asteittaisen avautumisen ja antaa samanaikaisesti perustan julkisen palvelun käsitteelle. Näin voimme päästä eroon vahingollisesta oikeudellisesta epävarmuudesta. Kuten jo alussa korostin, se mahdollistaa myös entistä suuremman liikkumatilan paikallisille viranomaisille, mikä on vastavuoroisuusperiaatteen mukaista. Haluan vielä lisätä, ettei komissio pitänyt vastavuoroisuuden nimissä tarpeellisena säätää laatukriteerejä alkuperäisessä esityksessään. Mikään ei kuitenkaan estä sopimuksia solmivia viranomaisia säätämästä kriteerejä, jotka ehdolla olevan liikennöitsijän on täytettävä. Mielestäni meidän on nyt hyödynnettävä tätä urbaania liikkumisperiaatetta ja varmistettava liikenteen laatu kaupungeissamme ja taajamissamme. Siksi minäkin toivon, että sopimus saavutetaan huomenna, jotta voimme ottaa tämän seuraavan askeleen. Kiitän vielä kerran jäsen Meijeria sekä varjoesittelijöitä Piecykia ja Groschia."@fi7
lpv:translated text
"Mijnheer de Voorzitter, ik op mijn beurt zou het Parlement willen bedanken voor zijn werk, evenals het voorzitterschap van de Raad. Ik denk dat we dichtbij een oplossing zijn waarmee we deze openbaarvervoerssector duidelijkere, evenwichtigere spelregels kunnen geven. Natuurlijk is ieder compromis maar een tussenstap, maar dit akkoord is wel een belangrijke stap, aangezien het een geleidelijke openstelling mogelijk maakt en tegelijkertijd een basis legt voor het begrip openbare dienst, waardoor een einde wordt gemaakt aan de schadelijke rechtsonzekerheid. Tot slot kunnen wij, zoals ik aan het begin al benadrukte, de plaatselijke autoriteiten met dit compromis meer speelruimte laten, waarmee het subsidiariteitsbeginsel in acht wordt genomen. Ik zou daaraan willen toevoegen dat de Commissie het vanwege die subsidiariteit niet nodig heeft geacht om in haar oorspronkelijke voorstel kwaliteitscriteria vast te stellen. Niets belet de gunnende autoriteiten evenwel om criteria vast te stellen waaraan de kandidaat-vervoerder moet voldoen. Ik denk dat we nu ons voordeel moeten doen met dit mobiliteitsbeleid voor stedelijke gebieden om de kwaliteit van het vervoer in onze steden en in onze agglomeraties te waarborgen. Ikzelf hoop dus eveneens dat morgen overeenstemming wordt bereikt, zodat we deze nieuwe stap kunnen zetten. Ik wil de heer Meijer en de schaduwrapporteurs, de heren Piecyk en Grosch, nogmaals bedanken."@nl3
lpv:translated text
". Herr talman! Jag vill också tacka parlamentet för dess arbete, och även rådets ordförandeskap. Jag tror att vi nu närmar oss en lösning som möjliggör tydligare och mer balanserade regler för kollektivtrafiksektorn. En kompromiss är visserligen bara ett steg, men det är ett viktigt steg eftersom det möjliggör ett successivt öppnande och samtidigt ger en grund för begreppet allmänna tjänster, så att den skadliga rättsosäkerheten kan undanröjas. Slutligen innebär det, som jag framhöll inledningsvis, att lokala myndigheter kan ges större manöverutrymme, vilket utgör en bekräftelse av subsidiaritetsprincipen. Jag vill också tillägga att kommissionen med hänvisning till subsidiaritetsprincipen inte såg det som nödvändigt att fastställa kvalitetskriterier i sitt första förslag. Inget hindrar dock att den upphandlande myndigheten fastställer kriterier som det anbudssökande transportföretaget måste uppfylla. Jag menar att vi nu måste utnyttja denna politik för rörlighet i stadsmiljö för att säkra transporternas kvalitet i våra städer och storstadsregioner. Jag hoppas därför också på en överenskommelse i morgon, så att vi kan ta oss genom detta nästa steg, och jag vill återigen tacka Erik Meijer och skuggföredragandena Willi Piecyk och Mathieu Grosch."@sv22
lpv:translated text
". Κύριε Πρόεδρε, θα ήθελα και εγώ να ευχαριστήσω το Κοινοβούλιο για το έργο του και να ευχαριστήσω επίσης την Προεδρία του Συμβουλίου. Πλησιάζουμε, πιστεύω, σε μια λύση που θα μας επιτρέψει να αποκτήσουμε κανόνες που είναι σαφέστεροι και πιο ισορροπημένοι για αυτόν τον τομέα των δημοσίων μεταφορών. Ασφαλώς, ένας συμβιβασμός είναι μόνο ένα βήμα, αλλά είναι ένα σημαντικό βήμα επειδή επιτρέπει το προοδευτικό άνοιγμα και, ταυτόχρονα, δίνει βάση στην έννοια της δημόσιας υπηρεσίας προκειμένου να τεθεί τέρμα στην καταστροφική νομική αβεβαιότητα. Τέλος, όπως υπογράμμισα στην αρχή, δίνει τη δυνατότητα να παραχωρηθούν στις τοπικές αρχές μεγαλύτερα περιθώρια ελιγμών, επικυρώνοντας με αυτόν τον τρόπο την αρχή της επικουρικότητας. Θέλω να προσθέσω ότι, στο όνομα της επικουρικότητας, η Επιτροπή δεν θεώρησε ότι είναι απαραίτητο, στην αρχική της πρόταση, να ορίσει ποιοτικά κριτήρια. Τίποτα, ωστόσο, δεν θα εμποδίσει την αναθέτουσα αρχή να ορίσει κριτήρια τα οποία ο υποψήφιος φορέας εκμετάλλευσης των μεταφορών θα πρέπει να ικανοποιεί. Πιστεύω ότι πρέπει να εκμεταλλευτούμε τώρα αυτήν την πολιτική για τις αστικές μεταφορές προκειμένου να διασφαλίσουμε την ποιότητα των μεταφορών στις πόλεις και τα αστικά συγκροτήματα. Ελπίζω και εγώ, συνεπώς, να επιτευχθεί μια συμφωνία αύριο που θα μας επιτρέψει να περάσουμε επιτυχώς αυτό το επόμενο βήμα και, για μία ακόμη φορά, εκφράζω τις ευχαριστίες μου στον κ. Meijer και στους σκιώδεις εισηγητές, κ. Piecyk και κ. Grosch."@el10
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d'une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n'est qu'une étape, mais c'est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l'ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n'a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n'empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu'un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@lv13
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Senhor Presidente, também eu gostaria de agradecer ao Parlamento o seu trabalho, e agradecer também à Presidência do Conselho. Estamos a aproximar-nos, creio eu, de uma solução que vai permitir dispor de regras de jogo mais claras, mais equilibradas para este sector dos transportes públicos. É certo que qualquer compromisso não passa de uma etapa, mas trata-se de uma etapa importante na medida em que permite uma abertura progressiva e em que, simultaneamente, introduz um fundamento na noção de serviço público, a fim de pôr fim a uma certa insegurança jurídica prejudicial. Por fim, como salientei no início, permite uma margem de manobra mais alargada para as comunidades locais, consagrando assim a noção de subsidiariedade. Gostaria de acrescentar que, em nome dessa subsidiariedade, a Comissão considerou que não devia estabelecer, na sua proposta inicial, critérios de qualidade. Contudo, nada impedirá que as autoridades concessoras prevejam critérios que o candidato transportador deverá cumprir. Penso que temos agora de aproveitar esta política de mobilidade urbana para garantir a qualidade do transporte nas nossas cidades, vilas e aldeias. Assim, gostaria também que se chegasse a um acordo amanhã, a fim de nos permitir ultrapassar esta nova etapa, e quero agradecer mais uma vez ao senhor relator Erik Meijer e aos relatores-sombra Willi Piecyk e Mathieu Grosch."@pt17
lpv:translated text
"Herr Präsident! Auch ich möchte dem Parlament für seine Arbeit danken und ebenso dem Ratsvorsitz meinen Dank aussprechen. Wir nähern uns meines Erachtens einer Lösung, dank derer wir über eine präzisere und ausgewogenere Regelung für diesen öffentlichen Verkehrssektor verfügen werden. Jeder Kompromiss ist zwar nur ein Schritt, aber es ist ein wichtiger Schritt insofern, als damit eine stufenweise Öffnung ermöglicht und zugleich eine Rechtsgrundlage für öffentliche Dienstleistungsaufträge geschaffen wird, um so eine schädliche Rechtsunsicherheit zu beenden. Außerdem wird damit, wie ich am Anfang hervorgehoben habe, den örtlichen Behörden ein größerer Spielraum eingeräumt, so dass das Subsidiaritätsprinzip zum Tragen kommt. Ich möchte hinzufügen, dass es die Kommission aufgrund des Subsidiaritätsprinzips nicht für erforderlich hielt, in ihrem ursprünglichen Vorschlag Qualitätskriterien festzulegen. Nichts wird jedoch die Genehmigungsbehörden an der Festlegung von Kriterien hindern, die der Verkehrsbetreiber, der an dem Vergabeverfahren teilnimmt, erfüllen muss. Wir sollten jetzt meiner Meinung nach diese Politik der Stadtmobilität nutzen, um die Qualität der Verkehrsdienste in unseren Städten und Ballungsräumen sicherzustellen. Deshalb hoffe auch ich, dass wir morgen zu einer Einigung gelangen werden, um zu diesem nächsten Schritt übergehen zu können. Und ich danke nochmals Herrn Meijer sowie den Schattenberichterstattern, Herrn Piecyk und Herrn Grosch."@de9
lpv:translated text
". Mr President, I too would like to thank Parliament for its work and to thank also the Presidency of the Council. We are, I think, approaching a solution that will enable us to have rules that are clearer and more balanced for this public transport sector. Certainly, any compromise is only one step, but it is an important step inasmuch as it allows progressive opening up and, at the same time, it gives a basis to the notion of public service in order to put an end to damaging legal uncertainty. Finally, as I underlined at the beginning, it makes it possible to give local authorities more room for manoeuvre, thereby establishing the notion of subsidiarity. I should like to add that, in the name of subsidiarity, the Commission did not feel it was necessary, in its initial proposal, to lay down quality criteria. Nothing, however, will prevent the granting authority from laying down criteria that the candidate transport operator will have to meet. I think that we must now take advantage of this urban mobility policy to ensure the quality of transport in our towns and conurbations. I too, therefore, am hoping for an agreement tomorrow so as to enable us to get through this next step and, once again, I am grateful to Mr Meijer and to the shadow rapporteurs, Mr Piecyk and Mr Grosch."@en4
lpv:spoken text
". - Monsieur le Président, à mon tour je voudrais remercier le Parlement pour son travail, remercier aussi la Présidence du Conseil. Nous approchons, je crois, d’une solution qui va permettre de pouvoir disposer de règles du jeu plus claires, plus équilibrées pour ce secteur des transports publics. Certes, tout compromis n’est qu’une étape, mais c’est une étape importante dans la mesure où elle permet une ouverture progressive et où, en même temps, elle apporte un fondement à la notion de service public dans le but de mettre fin à une certaine insécurité juridique préjudiciable. Enfin, comme je l’ai souligné au début, elle permet de laisser une plus grande marge de manœuvre aux collectivités locales, consacrant ainsi la notion de subsidiarité. Je voudrais ajouter que, au nom de cette subsidiarité, la Commission n’a pas cru devoir, dans sa proposition initiale, fixer des critères de qualité. Rien n’empêchera cependant les autorités concédantes de prévoir des critères auxquels devra répondre le candidat transporteur. Je pense que nous devons à présent profiter de cette politique de mobilité urbaine pour assurer la qualité du transport dans nos villes et dans nos agglomérations. Je souhaite donc moi aussi qu’un accord intervienne demain pour nous permettre de franchir cette nouvelle étape et, encore une fois, je remercie M. Meijer et les rapporteurs fictifs, M. Piecyk et M. Grosch."@fr8
lpv:unclassifiedMetadata
"Jacques Barrot,"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
"Signor Presidente, anch’io desidero ringraziare il Parlamento, per il suo lavoro, e la Presidenza del Consiglio. Penso che ci stiamo avvicinando a una soluzione che ci permetterà di disporre di norme più chiare e più equilibrate per il settore del trasporto pubblico. Certo, qualsiasi compromesso è solo un passo avanti, ma è un passo importante perché rende possibile un’apertura graduale e allo stesso tempo fornisce una base di riferimento per il concetto di servizio pubblico nell’ottica di porre fine a una deleteria situazione di incertezza giuridica. Infine, come ho sottolineato nel mio intervento iniziale, con queste nuove norme diventa possibile concedere alle autorità locali maggiore spazio di manovra, dando così applicazione al principio di sussidiarietà. Vorrei aggiungere che, nel nome della sussidiarietà, la Commissione non ha ritenuto necessario prevedere, nella sua proposta iniziale, criteri di qualità. In ogni caso, le autorità responsabili delle aggiudicazioni saranno libere di stabilire autonomamente i requisiti che i potenziali operatori dovranno soddisfare. Credo che ora dobbiamo profittare di questa politica di mobilità urbana per garantire la qualità dei servizi di trasporto nelle nostre città e nei nostri agglomerati urbani. Pertanto, anch’io mi auguro che domani l’accordo sarà approvato e che potremo compiere questo prossimo passo avanti. Concludo ringraziando nuovamente l’onorevole Meijer e i relatori ombra onorevoli Piecyk e Grosch."@it12
lpv:unclassifiedMetadata
"vice-président de la Commission"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
lpv:translated text
". Señor Presidente, yo también deseo dar las gracias al Parlamento por su trabajo, así como a la Presidencia del Consejo. Creo que estamos llegando a una solución que nos va a permitir disponer de normas más claras y más equilibradas para este sector del transporte público. Bien es cierto que un compromiso no es más que un paso, pero es un avance importante por cuanto permite la apertura progresiva y, al mismo tiempo, proporciona una base al concepto de servicio público con el fin de poner término a una inseguridad jurídica perniciosa. Por último, como he señalado al principio, permite conceder a las autoridades locales mayor margen de maniobra, estableciendo para ello el concepto de subsidiariedad. Quiero añadir que, en nombre de la subsidiariedad, la Comisión no ha juzgado que fuera necesario, en su propuesta inicial, fijar criterios de calidad. No obstante, nada va a impedir al organismo concesionario que fije criterios que habrá de cumplir todo aspirante a operador de transporte. Pienso que ahora tenemos que aprovechar esta política sobre movilidad urbana para garantizar la calidad del transporte en nuestras ciudades y conurbaciones. Así pues, yo también espero un acuerdo mañana que nos permita cubrir este siguiente paso y, una vez más, doy las gracias al señor Meijer y a los ponentes alternativos, el señor Piecyk y el señor Grosch."@es21
rdf:type
dcterms:Date
dcterms:Is Part Of
dcterms:Language
lpv:document identification number
"en.20070509.15.3-146"6
lpv:hasSubsequent
lpv:speaker

Named graphs describing this resource:

1http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Czech.ttl.gz
2http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Danish.ttl.gz
3http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Dutch.ttl.gz
4http://purl.org/linkedpolitics/rdf/English.ttl.gz
5http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Estonian.ttl.gz
6http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Events_and_structure.ttl.gz
7http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Finnish.ttl.gz
8http://purl.org/linkedpolitics/rdf/French.ttl.gz
9http://purl.org/linkedpolitics/rdf/German.ttl.gz
10http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Greek.ttl.gz
11http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Hungarian.ttl.gz
12http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Italian.ttl.gz
13http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Latvian.ttl.gz
14http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Lithuanian.ttl.gz
15http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Maltese.ttl.gz
16http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Polish.ttl.gz
17http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Portuguese.ttl.gz
18http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Romanian.ttl.gz
19http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Slovak.ttl.gz
20http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Slovenian.ttl.gz
21http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Spanish.ttl.gz
22http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Swedish.ttl.gz

The resource appears as object in 2 triples

Context graph