Local view for "http://purl.org/linkedpolitics/eu/plenary/2007-05-09-Speech-3-139"

PredicateValue (sorted: none)
lpv:spokenAs
lpv:spokenAs
lpv:spokenAs
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@ro18
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@et5
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@sl20
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@mt15
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@cs1
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@sk19
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@lt14
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@pl16
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@hu11
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Hr. formand! Jeg personligt vil ikke tage ansvaret for at modsætte mig kompromiset, eftersom førstebehandlingen har varet i syv år. Efter en meget kaotisk procedure, har vi ikke behov for en lige så lang andenbehandling. Jeg vil gerne først sige, at jeg generelt set er tilfreds med denne tekst. Vi havde behov for retssikkerhed og ikke konsekvent at lade det være op til dommerne at træffe afgørelse. Vi har også for første gang opnået anerkendelse af de lokale myndigheders frie administration. Hvad angår resten, er det trods alt en meget kompliceret tekst, som for nogle udspringer af et kompromis om beskyttelse af jernbanetransporten og for andre af et kompromis om beskyttelse af den lokale og regionale kollektive bytrafik. Jeg er ikke sikker på, om det er særlig let at fortolke, jeg er ikke sikker på, om det er en vind-vind-situation, og jeg er ikke sikker på, om vi ikke burde vende tilbage til det forholdsvist hurtigt for bl.a. at afklare, hvad der forstås ved kantonnement, hvad der forstås ved offentlig-private partnerskaber, og hvad der forstås ved underentreprise uden udbudsprocedure, som alle er smuthuller, der gør det muligt at undgå de fælles spilleregler."@da2
lpv:translated text
"Arvoisa puhemies, en aio ottaa vastuulleni kompromissin vastustamista, koska ensimmäinen käsittely on kestänyt seitsemän vuotta. Hyvin kaoottisen menettelyn jälkeen emme saa joutua toiseen käsittelyyn, joka kestää yhtä pitkään. Ensimmäiseksi haluan todeta, että kaiken kaikkiaan olen tyytyväinen tähän tekstiin. Tarvitsimme oikeusvarmuutta ja sitä, ettei vastuuta päätöksistä sälytetä jatkuvasti tuomareille. Olemme myös ensimmäistä kertaa tunnustaneet paikallisviranomaisten hallinnon vapauden. Muilta osin tämä teksti on kuitenkin hyvin monimutkainen, mikä johtuu siitä, että toisille se on rautatieliikenteen suojelua ja toisille yhdistetyn paikallisen ja alueellisen kaupunkiliikenteen suojelua koskeva kompromissi. En ole vakuuttunut, että sitä on helppo tulkita, en ole vakuuttunut, että tässä pelissä voi ainoastaan voittaa, enkä ole vakuuttunut siitä, ettei meidän pitäisi palata siihen melko pian esimerkiksi selventääksemme, mitä tarkoitetaan suojauksella, mitä julkisen ja yksityisen sektorin kumppanuudella ja mitä alihankinnalla ilman tarjousprosessia. Nämä ovat porsaanreikiä, joiden vuoksi on mahdollista välttää toimiminen yhteisillä säännöillä."@fi7
lpv:translated text
"Herr talman! Jag för min del tänker inte ta på mig ansvaret för att motsätta mig kompromissen, för den första behandlingen har pågått i sju år. Efter ett mycket kaotiskt förfarande måste vi undvika en andra behandling som pågår lika länge. Jag vill först säga att jag på det hela taget är nöjd med denna text. Det var nödvändigt att skapa rättssäkerhet och att inte alltid överlåta besluten till domarna. Vi har också för första gången fått ett erkännande av lokala myndigheters självförvaltning. I övrigt är detta dock en mycket komplicerad text, som är resultatet av en kompromiss om skydd för järnvägstransport för vissa och skydd för lokal och regional kollektivtrafik för andra. Jag tror att det kan leda till tolkningssvårigheter; jag tvivlar på att det är något som alla parter vinner på, och jag undrar om vi inte måste återkomma till frågan ganska snart för att klargöra exempelvis vad som menas med avveckling, vad som menas med offentlig-privata partnerskap och vad som menas med utläggande på entreprenad utan upphandling. Allt detta är kryphål som gör det möjligt att frångå de gemensamma spelreglerna."@sv22
lpv:translated text
"Mijnheer de Voorzitter, me verzetten tegen het compromis is een verantwoordelijkheid die ik niet persoonlijk op me wil nemen, want de eerste lezing heeft zeven jaar gekost. Na zo’n uiterst chaotische procedure kan de tweede lezing beter niet te lang duren. Allereerst zou ik willen zeggen dat ik over het geheel genomen tevreden ben met deze tekst. We wilden rechtszekerheid, zodat het niet voortdurend aan de rechter wordt overgelaten om te beslissen. Daarnaast hebben we ervoor gezorgd dat de vrijheid van bestuur van lokale overheden wordt erkend. Voor het overige is het toch wel een heel ingewikkelde tekst, die voortkomt uit een compromis dat tot doel had om voor sommigen de spoorwegen te beschermen en voor anderen met name het lokale en regionale openbaar vervoer in stedelijke gebieden. Ik weet niet zeker of dit wel zo eenvoudig te interpreteren is; ik weet niet zeker of het eenvoudigweg een win-winsituatie is, en ik weet ook niet zeker of we niet vrij snel gedwongen zullen worden om erop terug te komen, vooral om te verduidelijken wat onder “duidelijk afgebakende gebieden” wordt verstaan, wat onder “publiek-private partnerschappen” wordt verstaan, en wat onder “onderhandse gunning” wordt verstaan, want dat zijn allemaal mazen in de wet waardoor men zich aan de gemeenschappelijke spelregels kan onttrekken."@nl3
lpv:translated text
"Κύριε Πρόεδρε, προσωπικά δεν θα πάρω την ευθύνη να αντιτεθώ στον συμβιβασμό, διότι η πρώτη ανάγνωση διήρκεσε επτά χρόνια. Μετά από μια ιδιαίτερα χαοτική διαδικασία, καλό θα ήταν η δεύτερη ανάγνωση να μην διαρκέσει τόσο. Θέλω να πω καταρχάς ότι, συνολικά, είμαι ικανοποιημένος με αυτό το κείμενο. Χρειαζόμασταν ασφάλεια δικαίου ώστε να μην αφήνουμε διαρκώς την απόφαση στα χέρια των δικαστών. Εξασφαλίσαμε επίσης, για πρώτη φορά, αναγνώριση της ελεύθερης διοίκησης των αρχών της τοπικής αυτοδιοίκησης. Όσον αφορά τα υπόλοιπα, πρόκειται για ένα κείμενο που είναι, εντούτοις, πολύ περίπλοκο και ξεκινά από έναν συμβιβασμό για την προστασία των σιδηροδρομικών μεταφορών για κάποιους και από κοινές τοπικές και περιφερειακές αστικές μεταφορές για άλλους. Δεν είμαι βέβαιος ότι είναι πολύ εύκολο να δοθεί μια εξήγηση σε αυτό, δεν είμαι βέβαιος ότι πρόκειται απλά για μια κατάσταση όπου όλοι βγαίνουν ωφελημένοι, και δεν είμαι βέβαιος ότι δεν θα χρειαστεί να επιστρέψουμε σε αυτό πολύ γρήγορα για να διευκρινίσουμε, για παράδειγμα, τι σημαίνει σύστημα αποκλεισμού, τι σημαίνει σύμπραξη δημοσίου-ιδιωτικού τομέα και τι σημαίνει υπεργολαβία χωρίς διαδικασία υποβολής προσφορών· όλα αυτά τα νομοθετικά κενά είναι τόσα πολλά που μπορούν να επιτρέψουν σε κάποιον να αποφύγει τους κοινούς κανόνες παιχνιδιού."@el10
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m'opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d'abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c'est un texte quand même très compliqué, qui procède d'un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu'il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l'on appelle le cantonnement, ce que l'on appelle les sociétés d'économie mixte, ce que l'on appelle la sous-traitance sans appel d'offres, qui sont autant de brèches permettant d'éviter la règle du jeu commune."@lv13
lpv:unclassifiedMetadata
"Gilles Savary (PSE ). –"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13
lpv:translated text
"Herr Präsident! Ich werde nicht die persönliche Verantwortung übernehmen, mich gegen den Kompromiss zu stellen, denn die erste Lesung hat sieben Jahre gedauert. Nach einem recht chaotischen Verfahren sollte es nicht zu einer zweiten Lesung kommen, die genauso lange dauert. Zunächst möchte ich sagen, dass ich mit diesem Text insgesamt zufrieden bin. Wir brauchten Rechtssicherheit und keine Entscheidungen, die ständig den Richtern überlassen werden. Ferner haben wir erreicht, dass erstmals die Selbstverwaltung öffentlicher Körperschaften anerkannt wurde. Ansonsten handelt es sich um einen gleichwohl sehr komplizierten Text auf der Grundlage eines Kompromisses, der den Schutz des Schienenverkehrs für die einen und den des lokalen und regionalen öffentlichen städtischen Personenverkehrs für die anderen gewährleistet. Ich bin mir nicht sicher, ob sich dies so einfach erklären lässt. Ich bin mir nicht sicher, ob es sich einfach um eine Win-Win-Situation handelt. Und ich bin mir nicht sicher, ob wir nicht schon bald darauf zurückkommen müssen, um beispielsweise das so genannte Blocksystem, die so genannten privatwirtschaftlichen Partnerschaften und die so genannte Vergabe von Unteraufträgen ohne Ausschreibung näher zu erklären, die lauter Hintertürchen für die Möglichkeit schaffen, sich nicht an die gemeinsamen Spielregeln halten zu müssen."@de9
lpv:translated text
"Mr President, I personally shall not take the responsibility for opposing the compromise, because the first reading has lasted seven years. After a very chaotic procedure, we had better not have a second reading that lasts as long. I should like to say first that, on the whole, I am satisfied with this text. We needed legal certainty and not to leave the decision to the judges all the time. We have also obtained, for the first time, recognition of the free administration of local authorities. For the rest, this is a text that is nonetheless very complicated, which proceeds from a compromise on the protection of rail transport for some, and of joint local and regional urban transport for others. I am not sure that this is very easy to interpret, I am not sure that this is simply a win-win game, and I am not sure that we ought not to come back to it pretty quickly in order to clarify, for example, what is called cantonment, what are called public-private partnerships, and what is called subcontracting without a tender process, which are all so many loopholes that make it possible to avoid playing the game by the common rules."@en4
lpv:translated text
lpv:translated text
"Senhor Presidente, não assumirei pessoalmente a responsabilidade de me opor ao compromisso, pois a primeira leitura durou sete anos. Após um processo tão caótico, não deveríamos passar por uma segunda leitura que demorasse o mesmo. Gostaria de dizer antes de mais que estou globalmente satisfeito com este texto. Precisávamos de segurança jurídica e de não deixar a decisão sistematicamente aos juízes. Obtivemos também, pela primeira vez, um reconhecimento da livre administração das autoridades locais. Quanto ao resto, trata-se de um texto apesar de tudo muito complicado, oriundo de um compromisso de protecção do caminho-de-ferro para uns, dos transportes locais e regionais colectivos urbanos, nomeadamente, para outros. Não tenho a certeza de que seja muito simples de interpretar, não tenho a certeza se não é apenas um jogo para ver quem ganha e não tenho a certeza se não será necessário voltarmos a ele muito rapidamente para clarificarmos, nomeadamente, aquilo a que se chama a limitação territorial, as sociedades de economia mista, a subcontratação sem concurso público, outras tantas brechas que permitem evitar a regra comum do jogo."@pt17
lpv:unclassifiedMetadata
lpv:spoken text
"Monsieur le Président, je ne prendrai pas personnellement la responsabilité de m’opposer au compromis, car la première lecture a duré sept ans. Il ne faudrait pas, après une procédure très chaotique, une deuxième qui dure autant. Je voudrais dire d’abord que je suis globalement satisfait de ce texte. Nous avions besoin de sécurité juridique et de ne pas laisser aux juges la décision en permanence. Nous avons aussi obtenu, pour la première fois, une reconnaissance de la libre administration des collectivités locales. Pour le reste, c’est un texte quand même très compliqué, qui procède d’un compromis de protection du chemin de fer pour les uns, des transports locaux et régionaux collectifs urbains notamment pour les autres. Je ne suis pas sûr que ce soit très simple à interpréter, je ne suis pas sûr que ce soit simplement un jeu gagnant-gagnant et je ne suis pas sûr qu’il ne faille pas y revenir assez vite pour clarifier, notamment, ce que l’on appelle le cantonnement, ce que l’on appelle les sociétés d’économie mixte, ce que l’on appelle la sous-traitance sans appel d’offres, qui sont autant de brèches permettant d’éviter la règle du jeu commune."@fr8
lpv:translated text
"Signor Presidente, non mi assumerò la responsabilità di oppormi al compromesso raggiunto, perché la prima lettura è durata ben sette anni e ora, dopo una procedura alquanto caotica, non è il caso di rischiare una seconda lettura altrettanto lunga. Vorrei dire prima di tutto che, nel complesso, sono soddisfatto di questo testo. Avevamo bisogno di certezza del diritto e di non lasciare sempre la decisione ai giudici. Abbiamo anche ottenuto, per la prima volta, il riconoscimento della libera determinazione delle autorità locali. Per il resto, si tratta nondimeno di un testo alquanto complicato, che parte da un compromesso sulla protezione del trasporto ferroviario per alcuni e del trasporto urbano locale e regionale congiunto per altri. Non sono certo che una simile impostazione sia di facile interpretazione, né che si tratti semplicemente di una soluzione vantaggiosa per tutte le parti in causa. Non sono nemmeno sicuro che non sarà necessario riprendere in mano la normativa molto presto per precisare, ad esempio, che cosa s’intenda per accantonamento, partenariato pubblico-privato o subappalto senza gara, tutte scappatoie per eludere le regole del gioco comuni e valide per tutti."@it12
lpv:translated text
lpv:spokenAs
lpv:spokenAs
rdf:type
dcterms:Date
dcterms:Is Part Of
dcterms:Language
lpv:document identification number
"en.20070509.15.3-139"6
lpv:hasSubsequent
lpv:speaker

Named graphs describing this resource:

1http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Czech.ttl.gz
2http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Danish.ttl.gz
3http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Dutch.ttl.gz
4http://purl.org/linkedpolitics/rdf/English.ttl.gz
5http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Estonian.ttl.gz
6http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Events_and_structure.ttl.gz
7http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Finnish.ttl.gz
8http://purl.org/linkedpolitics/rdf/French.ttl.gz
9http://purl.org/linkedpolitics/rdf/German.ttl.gz
10http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Greek.ttl.gz
11http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Hungarian.ttl.gz
12http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Italian.ttl.gz
13http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Latvian.ttl.gz
14http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Lithuanian.ttl.gz
15http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Maltese.ttl.gz
16http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Polish.ttl.gz
17http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Portuguese.ttl.gz
18http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Romanian.ttl.gz
19http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Slovak.ttl.gz
20http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Slovenian.ttl.gz
21http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Spanish.ttl.gz
22http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Swedish.ttl.gz
23http://purl.org/linkedpolitics/rdf/spokenAs.ttl.gz

The resource appears as object in 2 triples

Context graph