Local view for "http://purl.org/linkedpolitics/eu/plenary/2007-05-09-Speech-3-016"

PredicateValue (sorted: default)
rdf:type
dcterms:Date
dcterms:Is Part Of
dcterms:Language
lpv:document identification number
"en.20070509.4.3-016"6
lpv:hasSubsequent
lpv:speaker
lpv:spoken text
". - Monsieur le Président, il n’y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd’hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu’elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu’en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d’ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@fr8
lpv:spokenAs
lpv:translated text
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@cs1
"Hr. formand! Der er ingen saglig grund til, at vi ikke skulle drøfte min betænkning i dag med henblik på at stemme om den i morgen. Denne betænkning blev vedtaget i Økonomi- og Valutaudvalget efter adskillige måneders drøftelser, eftersom Kommissionens forslag, som det fremgår, blev forelagt os den 28. september 2006. Vi har drøftet forslaget mindst fem gange i Økonomi- og Valutaudvalget. Alle har haft mulighed for at give deres mening til kende. Ændringsforslagene blev fremsat inden for tidsfristerne. De er blevet oversat. Som tingene står, kan jeg udmærket forstå, hvorfor Den Socialdemokratiske Gruppe foreslår denne udsættelse. Socialdemokraterne er nemlig tilhængere af at hæve minimumspunktafgiftssatserne, mens man i Bulgarien er imod. Socialdemokraterne er derfor bange for at vedtage en holdning inden det bulgarske valg til Europa-Parlamentet. Derfor er årsagen til anmodningen om udsættelse en åbenlys løgn. I virkeligheden er baggrunden politisk, ikke saglig. Jeg opfordrer derfor mine kolleger til at stemme imod."@da2
". Herr Präsident! Es gibt keinen objektiven Grund dafür, dass wir die Aussprache zu meinem Bericht heute nicht durchführen sollten, um ihn morgen zur Abstimmung zu bringen. Dieser Bericht wurde im Ausschuss für Wirtschaft und Währung nach mehrmonatigen Beratungen angenommen, denn der Vorschlag der Kommission wurde uns ja, wie angegeben, am 28. September 2006 vorgelegt. Wir haben den Vorschlag im Ausschuss für Wirtschaft und Währung mindestens fünf Mal diskutiert. Jeder konnte seinen Standpunkt einbringen. Die Änderungsanträge wurden fristgemäß eingereicht. Sie wurden übersetzt. So, wie die Dinge liegen, ist mir klar, warum die Sozialdemokratische Fraktion im Europäischen Parlament diesen Aufschub vorschlägt: Die Sozialdemokraten sind für eine Anhebung der Verbrauchsteuermindestsätze, während man in Bulgarien dagegen ist. Daher scheuen sich die Sozialdemokraten davor, vor den Europawahlen Stellung zu beziehen. Dieser Antrag auf Vertagung ist somit recht fadenscheinig, in Wirklichkeit hat er einen politischen und keinen objektiven Grund. Daher bitte ich die Abgeordneten, dagegen zu stimmen."@de9
". Κύριε Πρόεδρε, δεν υπάρχει κανένας αντικειμενικός λόγος για να μην συζητηθεί σήμερα η έκθεσή μου ώστε να τεθεί αύριο σε ψηφοφορία. Η έκθεση αυτή εγκρίθηκε στην Επιτροπή Οικονομικών και Νομισματικών Θεμάτων μετά από συζητήσεις που διήρκεσαν αρκετούς μήνες, αφότου η πρόταση της Επιτροπής παραπέμφθηκε σε εμάς στις 28 Σεπτεμβρίου 2006, όπως έχει καταγραφεί. Συζητήσαμε την πρόταση τουλάχιστον πέντε φορές στο πλαίσιο της Επιτροπής Οικονομικών και Νομισματικών Θεμάτων. Οι πάντες μπόρεσαν να εκφράσουν τη γνώμη τους. Οι τροπολογίες κατατέθηκαν εντός των τεθεισών προθεσμιών και μεταφράστηκαν. Με αυτά τα δεδομένα, κατανοώ προφανώς γιατί η Σοσιαλιστική Ομάδα στο Ευρωπαϊκό Κοινοβούλιο προτείνει αυτήν την αναβολή: οι Σοσιαλιστές είναι υπέρ της αύξησης των ελάχιστων συντελεστών των ειδικών φόρων κατανάλωσης, ενώ στη Βουλγαρία είναι αντίθετοι σε αυτό. Οι Σοσιαλιστές φοβούνται, λοιπόν, να υιοθετήσουν μια θέση πριν από τις ευρωπαϊκές εκλογές. Γι’ αυτό, το εν λόγω αίτημα αναβολής αποτελεί ασύστολο ψεύδος: ο πραγματικός λόγος για αυτήν την αναβολή είναι πολιτικός, και όχι αντικειμενικός. Καλώ, συνεπώς, τους συναδέλφους μου βουλευτές να καταψηφίσουν το αίτημα."@el10
". Mr President, there is no objective reason why we should not debate my report today in order to put it to the vote tomorrow. This report was adopted within the Committee on Economic and Monetary Affairs after several months of discussion, since the Commission proposal was referred to us on 28 September 2006, as is written down. We debated the proposal at least five times within the Committee on Economic and Monetary Affairs. Everyone was able to voice his or her opinion. The amendments were tabled within the timescales set. They have been translated. Things being what they are, I obviously understand why the Socialist Group in the European Parliament is proposing this postponement: the Socialists are in favour of increasing the minimum rates of excise duty, while in Bulgaria, they are against doing so. The Socialists are therefore afraid of adopting a position before the European elections. That is why this request for postponement is a blatant lie: in reality, it is based on a political, not objective, reason. I therefore call on my fellow Members to vote against."@en4
". Señor Presidente, no hay una razón objetiva por la que no debamos debatir mi informe hoy para someterlo mañana a votación. El informe fue aprobado en la Comisión de Asuntos Económicos y Monetarios tras varios meses de debate, puesto que la propuesta de la Comisión nos fue remitida el 28 de septiembre de 2006, tal como aparece indicado. Hemos debatido la propuesta al menos cinco veces en la Comisión de Asuntos Económicos y Monetarios. Todos han tenido la oportunidad de expresar su opinión. Las enmiendas se han presentado en los plazos previstos. Se han traducido. Así las cosas, son obvias las razones por las que el Grupo Socialista en el Parlamento Europeo propone este aplazamiento: los socialistas están a favor de aumentar los tipos mínimos del impuesto especial, mientras en Bulgaria están en contra. Los socialistas temen por ello tomar postura antes de las elecciones europeas. De ahí que esta solicitud de aplazamiento sea una descarada mentira: en realidad se basa en una razón política, no objetiva. Por ello pido a mis colegas diputados que voten en contra."@es21
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@et5
"Arvoisa puhemies, mitkään objektiiviset syyt eivät estä meitä keskustelemasta mietinnöstäni tänään, niin että siitä voitaisiin äänestää huomenna. Mietintö hyväksyttiin talous- ja raha-asioiden valiokunnassa useita kuukausia kestäneiden keskustelujen jälkeen. Saimme nimittäin komission ehdotuksen käsiteltäväksemme 28. syyskuuta 2006, kuten tiedoista käy ilmi. Keskustelimme ehdotuksesta ainakin viisi kertaa talous- ja raha-asioiden valiokunnassa. Jokaisella oli mahdollisuus esittää mielipiteensä. Tarkistukset jätettiin käsiteltäväksi määräaikaan mennessä. Ne on käännetty. Kun asiat nyt ovat tällä tolalla, ymmärrän tietenkin, miksi Euroopan parlamentin sosialidemokraattinen ryhmä ehdottaa lykkäystä: sosialidemokraatit kannattavat valmisteveron vähimmäistason korottamista, kun taas Bulgariassa sitä vastustetaan. Sen vuoksi sosialidemokraatit pelkäävät ottaa asiaan kantaa ennen Euroopan parlamentin vaaleja. Siksi tämä lykkäyspyyntö on silkkaa valhetta: todellisuudessa se ei perustu objektiivisiin vaan poliittisiin syihin. Kehotan sen vuoksi kollegojani äänestämään sitä vastaan."@fi7
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@hu11
"Signor Presidente, non vi è alcuna ragione oggettiva per cui non dovremmo discutere della mia relazione oggi e metterla ai voti domani. Questa relazione è stata adottata in seno alla commissione per i problemi economici e monetari dopo diversi mesi di discussione, da quando, come si può leggere, il 28 settembre 2006 ci è stata deferita la proposta della Commissione. Abbiamo discusso la proposta almeno cinque volte in seno alla commissione per i problemi economici e monetari. Tutti hanno potuto esprimere la loro opinione. Gli emendamenti sono stati presentati per tempo e sono stati tradotti. Stando così le cose, ovviamente comprendo le ragioni che spingono il gruppo socialista al Parlamento europeo a proporre questo rinvio: i socialisti sono favorevoli ad aumentare le aliquote minime di accisa, mentre in Bulgaria sono contrari. I socialisti hanno dunque il timore di prendere posizione prima delle elezioni europee. Ecco perché questa richiesta di rinvio è una palese menzogna: in realtà, è determinata da una ragione politica, non da una ragione obiettiva. Invito quindi i colleghi a votare contro."@it12
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@lt14
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@lv13
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@mt15
". Mijnheer de Voorzitter, er is geen objectieve reden om vandaag niet te debatteren over mijn verslag en het morgen niet in stemming te brengen. De Commissie economische en monetaire zaken heeft dit verslag na maandenlange discussies goedgekeurd - nadat het voorstel van de Commissie, zoals schriftelijk is vastgelegd, op 28 september 2006 aan ons was voorgelegd. Als Commissie economische en monetaire zaken hebben wij minstens vijf keer gedebatteerd over dit voorstel. Iedereen heeft zijn zegje kunnen doen. De amendementen zijn ingediend binnen de vastgestelde termijnen en ze zijn vertaald. Afin, ik begrijp natuurlijk heel goed waarom de Sociaal-democratische Fractie in het Europees Parlement dit voorstel tot uitstel doet. De socialisten willen de minimumtarieven voor accijnzen verhogen, terwijl men er in Bulgarije tegen is. De socialisten zijn bang voor de Europese verkiezingen daar een standpunt in te nemen. Daarom is dit verzoek om uitstel een regelrechte leugen. In werkelijkheid ligt hieraan een politieke reden ten grondslag, geen objectieve. Ik roep mijn collega’s daarom op hier tegen te stemmen."@nl3
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@pl16
"Senhor Presidente, não há nenhuma razão objectiva para não debatermos o meu relatório hoje e não o votarmos amanhã. Este relatório foi aprovado em Comissão dos Assuntos Económicos e Monetários após longos meses de discussão, já que fomos consultados sobre a proposta da Comissão, como está registado, em 28 de Setembro de 2006. Debatemo-lo pelo menos cinco vezes em Comissão dos Assuntos Económicos e Monetários. Todos puderam dar a sua opinião. As alterações foram apresentadas dentro dos prazos, e encontram-se traduzidas. Evidentemente que compreendo, dadas as circunstâncias, que o Grupo Socialista no Parlamento Europeu proponha este adiamento: os socialistas pretendem aumentar as taxas mínimas dos impostos sobre consumos específicos, ao contrário do que acontece na Bulgária. Assim, os socialistas têm medo de tomar posição antes das eleições europeias. Eis a razão por que este pedido de adiamento é muito óbvio: na realidade, baseia-se numa razão política, e não numa razão objectiva. Apelo portanto aos colegas para que votem contra."@pt17
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@ro18
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@sk19
"Monsieur le Président, il n'y a aucune raison objective de ne pas débattre de mon rapport aujourd'hui pour le mettre aux voix demain. Ce rapport a été adopté en commission économique et monétaire après de longs mois de discussion, puisque nous avions été saisis, comme cela est écrit, de la proposition de la Commission le 28 septembre 2006. Nous en avons débattu au moins cinq fois en commission économique et monétaire. Tout le monde a pu faire valoir son avis. Les amendements ont été présentés dans les délais. Ils sont traduits. Je comprends évidemment, les choses étant ce qu'elles sont, que le groupe socialiste propose cet ajournement: les socialistes sont pour relever les taux minimaux des accises, alors qu'en Bulgarie, on est contre. Les socialistes ont donc peur de prendre position avant les élections européennes. Voilà pourquoi cette demande d'ajournement est cousue de fil blanc: elle repose en réalité sur une raison politique, et pas sur une raison objective. Je prie donc les collègues de voter contre."@sl20
". Herr talman! Det finns inget objektivt skäl till varför vi inte skulle diskutera mitt betänkande i dag så att det kan läggas fram för omröstning i morgon. Detta betänkande antogs inom utskottet för ekonomi och valutafrågor efter att ha diskuterats i flera månader då kommissionens förslag hänsköts till oss den 28 september 2006, vilket finns nedskrivet. Vi diskuterade förslaget åtminstone fem gånger inom utskottet för ekonomi och valutafrågor. Alla fick chansen att göra sin åsikt hörd. Ändringsförslagen lades fram inom den fastställda tidsplanen. De har översatts. Med hänsyn till detta står det klart för mig varför socialdemokratiska gruppen i Europaparlamentet föreslår detta uppskjutande. Socialdemokratiska gruppen stöder en höjning av punktskattesatserna, medan man i Bulgarien är emot detta. Socialdemokratiska gruppen är därför rädd för att ta ställning före Europavalet. Därför är denna begäran om uppskjutande en ren lögn. I verkligheten ligger det politiska och inte objektiva syften bakom. Jag uppmanar därför mina kolleger att rösta nej."@sv22
lpv:unclassifiedMetadata
"Astrid Lulling (PPE-DE ),"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8
"rapporteur"18,5,20,15,1,19,14,16,11,13,8

Named graphs describing this resource:

1http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Czech.ttl.gz
2http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Danish.ttl.gz
3http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Dutch.ttl.gz
4http://purl.org/linkedpolitics/rdf/English.ttl.gz
5http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Estonian.ttl.gz
6http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Events_and_structure.ttl.gz
7http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Finnish.ttl.gz
8http://purl.org/linkedpolitics/rdf/French.ttl.gz
9http://purl.org/linkedpolitics/rdf/German.ttl.gz
10http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Greek.ttl.gz
11http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Hungarian.ttl.gz
12http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Italian.ttl.gz
13http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Latvian.ttl.gz
14http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Lithuanian.ttl.gz
15http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Maltese.ttl.gz
16http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Polish.ttl.gz
17http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Portuguese.ttl.gz
18http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Romanian.ttl.gz
19http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Slovak.ttl.gz
20http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Slovenian.ttl.gz
21http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Spanish.ttl.gz
22http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Swedish.ttl.gz
23http://purl.org/linkedpolitics/rdf/spokenAs.ttl.gz

The resource appears as object in 2 triples

Context graph