Local view for "http://purl.org/linkedpolitics/eu/plenary/2005-06-07-Speech-2-303"

PredicateValue (sorted: default)
rdf:type
dcterms:Date
dcterms:Is Part Of
dcterms:Language
lpv:document identification number
"en.20050607.27.2-303"6
lpv:hasSubsequent
lpv:speaker
lpv:spoken text
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s’en prennent à vous, Monsieur Moraes, n’ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l’intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l’Union européenne n’a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l’a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l’Europe. J’ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l’État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l’identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l’intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l’Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n’est pas clair. Quel est le rapport entre l’égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@fr8
lpv:spokenAs
lpv:translated text
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@cs1
"Hr. formand, jeg vil gerne lykønske hr. Moraes med den udmærkede betænkning og sige, at han ikke må blive skræmt over de nationalistiske og menneskefjendske elementers angreb, fordi de blot er et bevis på, at han har udarbejdet en virkelig god betænkning. Jeg vil som formand for den tværpolitiske gruppe om traditionelle nationale mindretal understrege følgende. For det første har EU ikke nogen ordning for beskyttelse af nationale mindretal. Der bør opstilles juridiske og politiske standarder for beskyttelsen af de nationale mindretal såvel som for en overvågningsordning, som fru Bauer foreslog det i sin udtalelse. For det andet bør vi skelne mellem de traditionelle nationale mindretal, der omhandles i hr. Moraes' betænkning, og Europarådets vandrende mindretal. Jeg har foreslået at give de vandrende mindretal betegnelsen nye mindretal. De grundlæggende rettigheder er udelelige, men staternes forpligtelser er forskellige. Det traditionelle mindretal bør sikres bevarelsen af deres identitet og sprog. De vandrende mindretal bør sikres integration i samfundet. For det tredje bør man i EU klarlægge forholdet mellem ikke-forskelsbehandling og positiv særbehandling. Vi har nogle klausuler om ikke-forskelsbehandling, men det er ikke klart. Hvilket forhold eksisterer der mellem ligebehandling og fordelagtig behandling? Det er ikke muligt at sikre de nationale mindretals rettigheder uden fordelagtig behandling eller positiv særbehandling. Kære kolleger, jeg opfordrer Dem til at støtte denne udmærkede betænkning fuldt ud."@da2
"Herr Präsident! Ich möchte Herrn Moraes zu seinem ausgezeichneten Bericht beglückwünschen, und wenn Sie, Herr Moraes, von Nationalisten und Homophoben attackiert werden, seien Sie unbesorgt, denn dies wird ein Beweis sein, dass Sie einen hervorragenden Bericht erstellt haben. Als Vorsitzender der Interfraktionellen Arbeitsgruppe für traditionelle nationale Minderheiten möchte ich folgende Punkte hervorheben. Erstens, die Europäische Union verfügt über kein System zum Schutz nationaler Minderheiten. Wie Frau Bauer in ihrer Stellungnahme vorgeschlagen hat, müssen rechtliche und politische Standards zum Schutz nationaler Minderheiten und für ein Überwachungssystem festgelegt werden. Zweitens, zwischen den traditionellen nationalen Minderheiten im Bericht von Herrn Moraes und den Minderheiten mit Migrationshintergrund des Europarats muss ein Unterschied gemacht werden. Ich habe vorgeschlagen, die Minderheiten mit Migrationshintergrund als neue Minderheiten zu bezeichnen. Die Grundrechte sind unteilbar, der Staat hat aber unterschiedliche Pflichten: Im Falle der traditionellen Minderheiten muss der Schutz ihrer Identität und Sprache gewährleistet werden; bei den Minderheiten mit Migrationshintergrund geht es um die Gewährleistung ihrer Integration in die Gesellschaft. Drittens, in der Europäischen Union muss das Verhältnis zwischen Nichtdiskriminierung und positiver Diskriminierung klargestellt werden. Wir haben einige Nichtdiskriminierungsbestimmungen, die aber nicht eindeutig sind. Welches Verhältnis besteht zwischen Gleichbehandlung und Vorzugsbehandlung? Ohne Vorzugsbehandlung oder positive Diskriminierung können die Rechte nationaler Minderheiten nicht garantiert werden. Werte Kolleginnen und Kollegen, ich fordere Sie auf, diesen exzellenten Bericht uneingeschränkt zu unterstützen."@de9
"Κύριε Πρόεδρε, θέλω να συγχαρώ τον κ. Moraes για την εξαίρετη έκθεσή του, και, εάν οι εθνικιστές και οι ομοφοβικοί σας επιτίθενται, κύριε Moraes, μην φοβάστε, διότι αυτό αποδεικνύει ότι έχετε συντάξει μια πολύ καλή έκθεση. Ως πρόεδρος της διακομματικής ομάδας για τις παραδοσιακές εθνικές μειονότητες, θέλω να δώσω έμφαση στα ακόλουθα σημεία. Πρώτον, η Ευρωπαϊκή Ένωση δεν διαθέτει σύστημα για την προστασία των εθνικών μειονοτήτων. Πρέπει να θεσπίσουμε νομικά και πολιτικά πρότυπα για την προστασία των εθνικών μειονοτήτων και για τη δημιουργία ενός συστήματος παρακολούθησης όπως πρότεινε η κ. Bauer στη γνωμοδότησή της. Δεύτερον, πρέπει να κάνουμε διάκριση μεταξύ των παραδοσιακών εθνικών μειονοτήτων της έκθεσης του κ. Moraes, και των μεταναστευτικών μειονοτήτων του Συμβουλίου της Ευρώπης. Πρότεινα να καλούμε τις μεταναστευτικές μειονότητες νέες μειονότητες. Τα θεμελιώδη δικαιώματα είναι αδιαίρετα, όμως οι κρατικές υποχρεώσεις διαφέρουν: όσον αφορά τις παραδοσιακές μειονότητες, πρέπει να εγγυηθούμε την προστασία της ταυτότητας και της γλώσσας τους· όσον αφορά τις μεταναστευτικές μειονότητες, πρέπει να εγγυηθούμε την ενσωμάτωσή τους στην κοινωνία. Τρίτον, στην Ευρωπαϊκή Ένωση πρέπει να διευκρινίσουμε τη σχέση μεταξύ μη διακρίσεων και θετικών διακρίσεων. Διαθέτουμε ορισμένες διατάξεις για τις μη διακρίσεις, αλλά δεν είναι σαφείς. Ποια είναι η σχέση μεταξύ ισότιμης μεταχείρισης και προτιμησιακής μεταχείρισης; Δεν μπορούμε να εγγυηθούμε τα δικαιώματα των εθνικών μειονοτήτων χωρίς προτιμησιακή μεταχείριση ή θετική μεταχείριση. Κυρίες και κύριοι, σας καλώ να υποστηρίξετε όλοι αυτή την εξαιρετική έκθεση."@el10
"Mr President, I would like to congratulate Mr Moraes on his excellent report, and if the nationalists and homophobes attack you, Mr Moraes, do not be afraid, because it will be proof that you have produced a very good report. As chairman of the intergroup for traditional national minorities, I would like to emphasise the following points. Firstly, the European Union has no system for the protection of national minorities. We must draw up legal and political standards for the protection of national minorities and for a monitoring system as Mrs Bauer proposed in her opinion. Secondly, we must distinguish between the traditional national minorities of Mr Moraes’s report and the migrant minorities of the Council of Europe. I have proposed referring to migrant minorities as new minorities. Fundamental rights are indivisible, but the obligations of the State are different: for traditional minorities, we need to guarantee that their identity and language are protected; for migrant minorities, we need to guarantee that they are integrated into society. Thirdly, we in the European Union must clarify the relationship between non-discrimination and positive discrimination. We have some non-discrimination clauses, but it is not clear. What is the relationship between equal treatment and preferential treatment? We cannot guarantee the rights of national minorities without preferential treatment or positive discrimination. Ladies and gentlemen, I call on you to support this excellent report in full."@en4
"Señor Presidente, quisiera felicitar al señor Moraes por su excelente informe y, si los nacionalistas y los homófobos la toman con usted, señor Moraes, no tenga miedo, será una demostración de que ha elaborado un magnífico informe. Como presidente del Intergrupo para las minorías nacionales tradicionales, quisiera subrayar lo siguiente. En primer lugar, la Unión Europea no tiene un sistema de protección de las minorías nacionales. Hay que establecer normas jurídicas y políticas para la protección de las minorías nacionales y un sistema de seguimiento, como ha propuesto la señora Bauer en su opinión. En segundo lugar, hay que distinguir las minorías nacionales tradicionales del informe del señor Moraes, de las minorías migrantes del Consejo de Europa. He propuesto llamar a las minorías migrantes «nuevas minorías». Los derechos fundamentales son indivisibles, pero las obligaciones del Estado son diferentes: en el caso de las minorías tradicionales, debe salvaguardar su identidad y su lengua; en el caso de las minorías migrantes, garantizar su integración en la sociedad. En tercer lugar, hay que aclarar, en la Unión Europea, la relación entre no discriminación y discriminación positiva. Tenemos algunas cláusulas de no discriminación, pero no está claro. ¿Cuál es la relación entre la igualdad de trato y el trato preferencial? No se pueden garantizar los derechos de las minorías nacionales sin un trato preferencial o una discriminación positiva. Señorías, les pido que apoyen plenamente este excelente informe."@es20
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@et5
"Arvoisa puhemies, haluan onnitella jäsen Moraesia erinomaisesta mietinnöstä. Hyvä jäsen Moraes, jos kansallismieliset ja homofobit hyökkäävät teitä vastaan, älkää olko huolissanne, se vain todistaa, että olette laatineet erittäin hyvän mietinnön. Euroopan parlamentin puoluerajat ylittävän perinteisiä kansallisia vähemmistöjä koskevia asioita käsittelevän työryhmän puheenjohtajana haluaisin painottaa seuraavia seikkoja. Euroopan unionilla ei ensinnäkään ole mitään järjestelmää kansallisten vähemmistöjen suojelemiseksi. On laadittava lainsäädännölliset ja poliittiset normit kansallisten vähemmistöjen suojelua ja seurantajärjestelmää varten, kuten jäsen Bauer ehdotti puheenvuorossaan. Toiseksi on erotettava toisistaan jäsen Moraesin mietinnön mukaiset perinteiset kansalliset vähemmistöt ja Euroopan neuvoston määritelmän mukaiset maahanmuuttovähemmistöt. Olen ehdottanut, että maahanmuuttovähemmistöistä käytettäisiin termiä "uudet vähemmistöt". Perusoikeudet ovat yhtenäiset, mutta valtion velvollisuudet ovat erilaiset: perinteisille vähemmistöille on taattava niiden identiteetin ja kielen suojelu, maahanmuuttovähemmistöille taas yhteiskuntaan integroituminen. Kolmanneksi Euroopan unionissa on selkeytettävä syrjimättömyyden ja positiivisen syrjinnän välistä suhdetta. Meillä on joitakin syrjimättömyyttä koskevia lausekkeita, mutta suhde ei ole selvä. Mikä on yhdenvertaisen kohtelun ja suosituimmuuskohtelun välinen suhde? Emme voi taata kansallisten vähemmistöjen oikeuksia ilman suosituimmuuskohtelua tai positiivista syrjintää. Hyvät parlamentin jäsenet, kehotan teitä tukemaan tätä erinomaista mietintöä kokonaisuudessaan."@fi7
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@hu11
"Signor Presidente, desidero congratularmi con l’onorevole Moraes per l’ottima relazione e, se i nazionalisti e gli omofobi l’attaccano, onorevole Moraes, non abbia alcun timore, perché questa sarà la prova della validità del testo che ha elaborato. Come presidente dell’intergruppo per le minoranze nazionali tradizionali, vorrei sottolineare i seguenti punti. Innanzi tutto, l’Unione europea non dispone di alcun sistema per la protezione delle minoranze nazionali. Dobbiamo elaborare criteri giuridici e politici per la protezione delle minoranze nazionali e mettere a punto un sistema di controllo, come ha proposto l’onorevole Bauer nel suo parere. In secondo luogo, dobbiamo distinguere tra le minoranze nazionali tradizionali cui fa riferimento l’onorevole Moraes nella sua relazione e le minoranze migranti definite dal Consiglio d’Europa. Ho proposto di identificare le minoranze migranti come le nuove minoranze. I diritti fondamentali sono indivisibili, ma gli obblighi dello Stato sono diversi: nel caso delle minoranze tradizionali, dobbiamo garantire la protezione della loro lingua e della loro identità; nel caso delle minoranze migranti, invece, dobbiamo fare in modo che esse vengano integrate nella società. In terzo luogo, in seno all’Unione europea dobbiamo chiarire il rapporto esistente tra non discriminazione e discriminazione positiva. Disponiamo di alcune clausole antidiscriminatorie, ma la situazione non è chiara. Qual è il rapporto tra parità di trattamento e trattamento preferenziale? Non possiamo garantire i diritti delle minoranze nazionali senza trattamento preferenziale o discriminazione positiva. Onorevoli colleghi, vi chiedo di accordare il vostro pieno sostegno a quest’eccellente relazione."@it12
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@lt14
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@lv13
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@mt15
"Mijnheer de Voorzitter, ik wil de heer Moraes graag feliciteren met zijn uitstekende verslag. En als de nationalisten en homofoben het op u gemunt hebben, mijnheer Moraes, maakt u zich dan vooral geen zorgen, want dat is het bewijs dat u een zeer goed verslag hebt opgesteld. In mijn hoedanigheid van voorzitter van de interfractiewerkgroep voor traditionele nationale minderheden zou ik de volgende punten willen onderstrepen. Ten eerste: de Europese Unie heeft geen systeem ter bescherming van nationale minderheden. Er moeten juridische en politieke normen worden opgesteld voor de bescherming van nationale minderheden, evenals voor een systeem voor de follow-up, een zoals mevrouw Bauer in haar advies heeft voorgesteld. Ten tweede: er moet een onderscheid worden gemaakt tussen de traditionele nationale minderheden uit het verslag van de heer Moraes en de uit migranten bestaande minderheden van de Raad van Europa. Ik heb voorgesteld om de minderheden van migranten aan te duiden als nieuwe minderheden. Hoewel de grondrechten onscheidbaar zijn, is er een verschil in de verplichtingen die de staat heeft: voor traditionele minderheden moet de bescherming van de identiteit en de taal worden gewaarborgd; voor uit migranten bestaande minderheden moet de integratie in de samenleving worden gewaarborgd. Ten derde: het verband tussen non-discriminatie en positieve discriminatie moet verduidelijkt worden in de Europese Unie. Wij hebben enkele non-discriminatie bepalingen, maar dat is niet erg duidelijk. Wat is het verband tussen een gelijke behandeling en een voorkeursbehandeling? Zonder voorkeursbehandeling of positieve discriminatie kunnen de rechten van de nationale minderheden niet worden gewaarborgd. Geachte collega’s, ik verzoek u dit uitstekende verslag onverkort te steunen."@nl3
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@pl16
"Senhor Presidente, gostaria de felicitar o senhor deputado Moraes pelo seu excelente relatório e, se os nacionalistas e os homófobos o atacarem, Senhor Deputado Moraes, não tenha medo, será apenas a prova de que preparou um bom relatório. Enquanto presidente do Intergrupo para as minorias nacionais tradicionais, gostaria de salientar o seguinte. Em primeiro lugar, a União Europeia não possui um sistema de protecção das minorias nacionais. Há que estabelecer normas e padrões jurídicos e políticos para a protecção das minorias nacionais e para um sistema de acompanhamento, um como propôs a senhora deputada Bauer no seu parecer. Em segundo lugar, há que distinguir as minorias nacionais tradicionais do relatório do senhor deputado Moraes das minorias migrantes do Conselho da Europa. Propus chamar às minorias migrantes novas minorias. Os direitos fundamentais são indivisíveis, mas as obrigações do Estado são diferentes: para as minorias tradicionais, há que garantir a salvaguarda da identidade e da língua; para as minorias migrantes, há que garantir a integração na sociedade. Em terceiro lugar, há que clarificar, na União Europeia, a relação entre não discriminação e discriminação positiva. Possuímos algumas cláusulas de não discriminação, mas não são claras. Qual é a relação entre a igualdade de tratamento e o tratamento preferencial? Não podemos garantir os direitos das minorias nacionais sem um tratamento preferencial ou sem uma discriminação positiva. Caros colegas, peço-lhes que apoiem integralmente este excelente relatório."@pt17
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@sk18
"Monsieur le Président, je voudrais féliciter M. Moraes pour son excellent rapport et si les nationalistes et les homophobes s'en prennent à vous, Monsieur Moraes, n'ayez pas peur, ce sera la preuve que vous avez préparé un très bon rapport. En tant que président de l'intergroupe pour les minorités nationales traditionnelles, je voudrais souligner les choses suivantes. Premièrement, l'Union européenne n'a pas de système de protection des minorités nationales. Il faut établir des normes, des standards juridiques et politiques pour la protection des minorités nationales et pour un système de suivi, un comme Mme Bauer l'a proposé dans son avis. Deuxièmement, il faut distinguer les minorités nationales traditionnelles du rapport de M. Moraes, des minorités migrantes du Conseil de l'Europe. J'ai proposé de nommer les minorités migrantes comme nouvelles minorités. Les droits fondamentaux sont indivisibles, mais les obligations de l'État sont différentes: pour les minorités traditionnelles, il faut garantir la sauvegarde de l'identité et la langue; pour les minorités migrantes, il faut garantir l'intégration dans la société. Troisièmement, il faut clarifier, dans l'Union européenne, le rapport entre non-discrimination et discrimination positive. Nous avons quelques clauses de non-discrimination, mais ce n'est pas clair. Quel est le rapport entre l'égalité de traitement et le traitement préférentiel? On ne peut pas garantir les droits des minorités nationales sans un traitement préférentiel ou sans une discrimination positive. Chers collègues, je vous demande de soutenir pleinement ce rapport excellent."@sl19
"Herr talman! Jag vill gratulera Claude Moraes till ett utmärkt betänkande, och om nationalisterna och homofoberna attackerar er, herr Moraes, var inte rädd, för det är endast ett bevis på att ni har utarbetat ett mycket bra betänkande. Som ordförande för den tvärpolitiska gruppen för traditionella nationella minoriteter vill jag betona följande punkter. För det första har Europeiska unionen inget system för skydd av nationella minoriteter. Vi måste utarbeta rättsliga och politiska normer för skydd av nationella minoriteter och ett kontrollsystem, som Edit Bauer föreslår i sitt yttrande. För det andra måste vi skilja mellan de traditionella nationella minoriteter som tas upp i Moraesbetänkandet och de migrerande minoriteter som Europarådet tar upp. Jag har föreslagit att migrerande minoriteter skall benämnas som nya minoriteter. De grundläggande rättigheterna är odelbara, men skyldigheterna mot staten är annorlunda: För traditionella minoriteter måste vi garantera att deras identitet och språk skyddas; för migrerande minoriteter måste vi garantera att de integreras i samhället. För det tredje måste vi i EU klargöra sambandet mellan icke-diskriminering och positiv diskriminering. Vi har några icke-diskrimineringsklausuler, men frågan är ändå oklar. Hur förhåller sig likabehandling och preferensbehandling till varandra? Vi kan inte garantera de nationella minoriteternas rättigheter utan preferensbehandling eller positiv diskriminering. Mina damer och herrar, jag ber er att ge ert fulla stöd till detta utmärkta betänkande."@sv21
lpv:unclassifiedMetadata
"Csaba Sándor Tabajdi (PSE )."5,19,15,1,18,14,16,11,13,8
"monitoring system"5,19,15,1,18,14,16,11,3,13,17,8

Named graphs describing this resource:

1http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Czech.ttl.gz
2http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Danish.ttl.gz
3http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Dutch.ttl.gz
4http://purl.org/linkedpolitics/rdf/English.ttl.gz
5http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Estonian.ttl.gz
6http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Events_and_structure.ttl.gz
7http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Finnish.ttl.gz
8http://purl.org/linkedpolitics/rdf/French.ttl.gz
9http://purl.org/linkedpolitics/rdf/German.ttl.gz
10http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Greek.ttl.gz
11http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Hungarian.ttl.gz
12http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Italian.ttl.gz
13http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Latvian.ttl.gz
14http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Lithuanian.ttl.gz
15http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Maltese.ttl.gz
16http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Polish.ttl.gz
17http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Portuguese.ttl.gz
18http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Slovak.ttl.gz
19http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Slovenian.ttl.gz
20http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Spanish.ttl.gz
21http://purl.org/linkedpolitics/rdf/Swedish.ttl.gz
22http://purl.org/linkedpolitics/rdf/spokenAs.ttl.gz

The resource appears as object in 2 triples

Context graph